« Bonjour Monsieur, pourquoi le site web de ma carte smiles ne fonctionne plus? » – « Mais Mademoiselle vous avez dû recevoir un courrier vous disant que vous deviez utiliser vos smiles avant une certaine date sinon ils seront perdus… » – « Euh oui Monsieur certainement! »

Ben oui voilà c’est ça de pas lire entièrement son courrier, on rate l’information importante du moment : la SNCF a arrêté son partenariat avec Smiles et tout point non convertis est perdu… Un peu balo quand on prend le train pratiquement toutes les semaines et qu’on se dit que même si c’est cher on cumule des points !

Je me dirige donc vers Twitter et demande à @Clt_VoyagesSncf si c’est bien vrai que tout est perdu… oui oui tout est perdu. Snif.

Et puis, lors de mon dernier voyage, je rencontre plusieurs personnes avec des cartes « grand voyageur »… Mais qu’est-ce donc?… De retour sur un ordinateur, je me rends compte que c’est la nouvelle carte de fidélité de la SNCF! Je m’inscris donc sur le site et 24 heures plus tard je reçois ma nouvelle carte !
Et que vois-je dans mon compte client? Tout mes petits smiles cumulés ces derniers temps et il y a même le récapitulatif de tout mes voyages !

Alors hop je me rends sur mon appli voyages-sncf, je commande mon e-billet… qui se trouve être dans ma carte de fidélité… l’appli me mets un rappel avec l’heure du train et la place sur mon téléphone et hop plus besoin d’ouvrir son sac cinquante fois pour être sûre de se souvenir du numéro de place ou d’oublier de composter son billet !

La carte grand voyageur évolue tout au long de ses trajets :

Voyageur : juste le e-billet

Grand Voyageur : e-billet, guichets dédiés et ligne téléphonique dédiée

Grand Voyageur Plus : les salons

Grand Voyageur Club : l’accès au train suivant

Et (là c’est la communiquante qui parle) la documentation que vous recevez à la maison ne vous parle que de votre carte avec vos avantages, pas ceux du voisin !

Sans oublier des cadeaux surprises, les primes pour voyager moins chers…

Plus d’infos : un article sur le site du Figaro (d’où vient la photo d’ailleurs).

Advertisements