une chaussure et une ombre masculineUn roman à s’offrir ou à se faire offrir pour une pause détente et prendre un peu de vacances à moindre coût : L’année du lapin de Régis RADDE-GALERA.

Je ne peux pas vous en dire trop sur ce livre car sinon il n’y a plus aucun intérêt à le lire !
Mais je peux vous dire que mon trajet en métro de vingt minutes m’a semblé beaucoup trop court et m’a souvent laissé sur ma faim jusqu’au trajet du retour, quelques heures plus tard.
Ben oui, on se dit « aller je termine le chapitre » mais en fait vous avez beaucoup de mal à attendre la suite des évènements toute une journée ou toute une nuit…
Il y a des passages dans les romans que l’on a tendance à zapper des fois, mais là non, les paragraphes sont assez aérés et les chapitres assez courts pour que l’on ait envie de vraiment tout lire.

Les personnages nous sont tellement bien présentés que l’on a l’impression de les connaître depuis longtemps, de vivre avec eux et de ressentir leurs émotions.
Et en plus, l’histoire se déroulant à Paris, si vous habitez dans cette ville, vous pourrez voyagez avec Henri encore plus facilement !

Ah oui j’ai oublié de vous raconter un peu l’histoire… Je vais recopier le résumé du livre parce que sinon je risque de faire une gaffe et de vous gacher tout le plaisir !

« En 1988 pour Henri il est difficile d’imaginer un avenir.
La direction que prend la vie dépend souvent de la place que l’on laisse à l’amour et pour Henri de la place qu’il laisse à Léa.
Entouré de ses amis, de rencontres insolites, dans le Paris des années 80, Henri reste figé dans un présent sans futur.
Il faut parfois de la poudre magique, beaucoup de lapins et plus d’une fée, pour remettre en marche un train rouillé par la fatalité. »

Retrouvez l’année du lapin sur Facebook : https://www.facebook.com/anneedulapin

Et commandez votre exemplaire sur le site web : http://www.lanneedulapin.fr/

Publicités