L’avantage de Facebook c’est que, d’un simple clic, vous êtes informés de ce qui se passe près de chez vous!
Bon d’accord il faut déjà avoir cliqué sur le fameux « j’aime » de la page d’une association d’une ville, d’un conseil général ou tout autre groupe informatif… Mais avouez quand même que c’est bien pratique d’ouvrir votre « page d’actualité » et de voir que dimanche 1er mai il y a le salon floralivres sur le parvis de la gare de Metz… Non?

Moi c’est la page toutmetz.com qui me permet d’être au courant de l’actu culturelle messine. Avant je recevais Moselle Mag ou Metz Metropole mais depuis que je suis à Paris c’est un peu compliqué. Donc voilà je l’avoue, Facebook est devenu MA source d’information principale.
Bon bien sûr ces infos doivent être vérifiées ou complétées avec d’autres sites officiels, la radio, la télé, les messins eux-mêmes… Je dirai d’ailleurs que les commentaires permettent une première vérification de l’information, mais là je m’éloigne du sujet et oublie que je n’ai plus de mémoire à écrire cette année!

En ce dimanche de fin de vacances et donc de retour à Paris, passage obligé par la gare et donc petit détour par ce salon floralivres donc le nom est intriguant, d’autant plus que je n’en avais jamais entendu parler.
Concept original en fait : les auteurs lorrains exposent leurs derniers ouvrages (romans, livres historiques, bandes dessinées…) tandis que des paysagistes et autres « agriculteurs » locaux exposent et vendent des plants de fleurs et de légumes.

Certes ce n’est pas l’effervescence de l’été du livre, mais on y rencontre des gens passionnés par l’histoire de leur région et qui ont envie de la faire partager.

A en croire la petite affiche collée à l’un des stands c’est la 4e édition de ce salon organisé par une association de quartier de la gare.

Une bonne idée pour les amoureux de littérature, de tourisme et d’histoire régionale…

Advertisements