Cet article a été écrit mercredi dernier mais internet m’a lâchée donc il n’arrive que maintenant!

Mercredi 1er septembre, 6h45, le réveil sonne le début de ma première journée de travail. Le train est à 8h10, il me faut dix minutes pour aller à la gare. A 7h30 je suis déjà prête… J’attends donc tranquillement le train sous le soleil et profite des premiers rayons et du calme environnant.

Quelques minutes avant l’arrivée du train, les gens arrivent sur le quai, souriant, heureux de se retrouver… Et moi qui croyait que les parisiens faisaient tout le temps la tête… Peut-être l’effet « rentrée ».

Le train arrive. Je trouve une place assise et mets les écouteurs sur les oreilles. C’est parti pour trente minutes de rêveries à me demander comment va se passer cette première journée de travail.

Paris Est. Les gens sortent du train et les bip bip des pass Navigo et autres forfaits résonnent autour de moi… agréable cette mélodie mais je pense que je vais m’en lasser !

Forcément le métro a fait des siennes mais j’ai géré la situation. A 9h30 j’étais au travail en train de papoter avec mes nouvelles collègues et de les découvrir. Finalement tout c’est très bien passé et je pense que ce n’était pas le travail qui va me manquer !

A midi mon premier resto japonais et je m’en suis sortie comme une chef avec les baguettes !

Le retour a été un peu plus chaotique parce qu’on ne peut pas prévoir les retards de métro mais la journée  a été bonne et j’espère que ça va durer !

Advertisements